Bannière entête

Le Comminges, Haute-Garonne, France

armoiries-comminges.png

Le Comminges (en gascon Comenge) est une région naturelle de France.

Aujourd'hui, on entend généralement par Comminges le sud du département de la Haute-Garonne.

Le Comminges, traversé par la Garonne et ses affluents montagnards, présente une remarquable diversité de paysages, depuis les neiges éternelles de la crête-frontière jusqu'aux chaudes plaines alluviales qu'arrose le fleuve à sa sortie du massif. 

Une région de collines boisées et de vallons fertiles, des vertes prairies, avec comme horizon la chaîne des Pyrénées. Au gré de paysages, on découvre des villages pittoresques, le charme des maisons à colombages.

Un pays d’art et d’Histoire. Dans certains villages on aperçoit ici et là de mystérieux vestiges témoins d'un riche patrimoine qui remonte de la Préhistoire ... aux Romains.

Vallée du Comminges - 2016-06-28 - Panorama

Maintenant, le pays de Comminges est un territoire de la région Occitanie, dans le Sud de la Haute-Garonne, arrondissement de Saint-Gaudens.

Géographie

Le Comminges est une zone géographique non délimitée officiellement, situé dans le sud de la France

• Au pieds des Pyrénées, jusqu'au sud du département de la Haute-Garonne. 

• De Bagnères-de-Luchon à la frontière de l'Espagne, au sud de Toulouse (31). 

• Entre l'Atlantique, et la Méditerranée.

Cette région est issue de l'ancien comté historique du Comminges qui s'étendait de Muret à Luchon sur une partie des départements actuels de la Haute-Garonne (31), de l'Ariège (09), du Gers (32) et des Hautes-Pyrénées (65).

Cette ancienne contrée de la France méridionale, de la Haute-Gascogne, se divisait dans le sud de son territoire en :

  1. Comminges Gascon ou Haut-Comminges*, au Sud, entre la Barousse (65 H.P), la Bigorre (65 H.P), l'Aspétois (31 H.G) et le Couserans (09 A.)

  2. Comminges Languedocien, dit aussi Bas-Comminges, et Petit Comminges, au Nord-Est.

1. Le Haut-Comminges se divise en petits pays axés principalement sur la haute vallée de la Garonne et sur celle de son affluent la Pique.

2. Le Bas-Comminges se divise en petits pays languedociens et gascons, irrigués par la Save, la Noue, la Louge, le Touch et surtout la Garonne.

• Le terme de Nébouzan s'applique plus spécifiquement à la région de Saint-Gaudens.

 
Histoire

Le Comminges était occupé jadis par les Convènes, peuple de l'Aquitaine orientale. Il avait pour chef-lieu Lugdunum Convenarum (Saint-Bertrand-de-Comminges), appelée aussi Communica (et par corruption Comminica, d'où Comminges), parce qu'elle servait de rendez-vous général pour les assemblées ou communes des petits peuples voisins des Pyrénées.

C'est là qu'ont été exilé Hérode Antipas et sa femme Hérodiade par l'empereur Caligula (vers 39).

Conquis par les Wisigoths, pris par Clovis, le pays de Comminges fut compris en 628 dans le duché d'Aquitaine et plus tard dans le duché de Gascogne.

Un comté de Comminges exista d'environ 949 à 1453 : à l'extinction de la dynastie locale, il fut réuni à la couronne de France.

Le Comté de Comminges est un ancien fief féodal situé sur le versant nord des Pyrénées, de part et d'autre du haut cours de la Garonne. Il a existé du début du Xème siècle jusqu'en 1454.

En réalité, le Comté de Comminges n'occupe qu'une partie du Comminges. Saint-Bertrand-de-Comminges, considéré comme la capitale du Comminges, n'est même pas dans le Comté du Comminges mais dans une des enclaves de la Jugerie de Rivière-Verdun.

Saint-Gaudens, la ville la plus importante du Comminges se trouve dans le Vicomté du Nébouzan et non dans le Comté du Comminges. C'est ainsi que Muret est devenue la capitale du Comté du Comminges sans être la capitale du Comminges ! (Source : Wikipékia) 


Powered byE2I sports